Le guide de votre bien-être à domicile

Kombucha

Actualités

Kombucha : si on passait aux cocktails !

Le kombucha s’invite également dans les compositions des cocktails afin d’apporter une touche énergétique à un mélange alcoolique. Adeptes des soirées arrosées, voici quelques recettes de cocktails à base de kombucha qui vont sûrement surprendre vos invités :

-Cocktail Kombucha Gingembre :
Ingrédients : glace, vodka, kombucha gingembre, feuille de menthe et citron
Préparation : mettez quelques cubes de glace dans un verre et ajoutez-y une partie de vodka et une partie de kombucha puis des tranches de citron et quelques feuilles de menthe

-Cocktail Vee kombucha aux fraises
Ingrédients : 12oz. Kombucha fraise ( une bouteille), 1 oz de vodka, jus de lime ( au goût), glace, tranches de fraise et feuilles de basilic
Préparation : mélangez la vodka, le kombucha et quelques cubes de glace dans un grand verre. Ajoutez-y le jus de lime frais au goût et garnissez avec une tranche de fraise et un peu de basilic frais.

-Cocktail Sangria Kombucha aux baies sauvages
Ingrédients : 1 bouteille de 750ml de Pinot gris, une grosse orange, une pomme verte tranchée, une demi tasse de fruits des champs ( frais ou congelés) et une bouteille de kombucha aux baies sauvages
Préparation : mettez le vin dans un grand pichet. Découpez l’orange en deux et pressez-en une moitié pour obtenir environ 1/3 de tasse de jus d’orange frais en filtrant la pulpe (vous pouvez utiliser du jus d’orange du commerce). Versez le jus d’orange dans le pichet avec le vin et brasser doucement. Coupez la demie orange restante en dés ainsi que les fraises et la pomme. Ajoutez les morceaux au vin et remuez doucement. Placez le mélange dans le réfrigérateur pendant au moins quatre heures si possible toute la nuit et versez dans des verres avec un soupçon de kombucha aux baies sauvages.

-Cocktail Margarita Vee Kombucha
Ingrédients : sel de mer pour le bord des verres, 3 oz de téquila, 3 oz de triple sec, 3 oz de jus de lime frais, stévia, miel ou sirop d’érable au goût et 12 oz de Vee kombucha au citron ( une bouteille)
Préparation : avec le jus de lime, mouillez le bord d’un verre et trempez-le dans un peu de sel de mer. Placez tous les ingrédients sauf le kombucha dans un shaker et secouez avec de la glace jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Ajoutez le kombucha et remuez doucement. Versez dans un verre sur des cubes de glace et décorez avec une tranche de lime.

Masque de Kombucha : une bonne bactérie cosmétique

La tendance du masque au thé fermenté vient des britanniques et il est de plus en plus pratiqué par les adeptes de la cosmétique maison. Le terme le plus adéquat pour cette pratique est le ‘Scoby’ qui pour les anglo-saxons signifient ‘symbiotic colony of bacteria and yeast’ ce qui veut dire littéralement ‘ colonie symbiotique de bactéries et levure’. La symbiote du kombucha est un champignon sous forme d’un disque gélatineux qui se créé après des jours de fermentation avec du sucre. Le champignon, tout comme la boisson, renferme tous les bienfaits du kombucha. C’est cette membrane formée à la surface qui sert de masque collagène pour le visage. Plusieurs blogueuses attestent déjà les avantages du masque kombucha et en témoignent.

L’utilisation du masque kombucha est simple. Il suffit de récupérer le champignon de kombucha qui se trouve à la surface de la boisson fermentée et de l’appliquer sur le visage pendant une vingtaine de minutes. La sensation n’est pas vraiment agréable car le masque est lourd, poisseux et froid mais le résultat est stupéfiant car le teint est radieux et le visage retrouve une bonne mine. En effet, les acides glucuroniques et gluconiques éliminent les peaux mortes et les acides aminés nourrissent l’épiderme et aident à lutter contre le vieillissement cutanée tandis que les acides foliques et les vitamines B aident à combattre les rides. Le kombucha, tant la boisson que le champignon, renferme tous ces composants. La boisson de kombucha sert également de tonique pour nettoyer le visage ou d’après shampooing pour les cheveux afin de les rendre plus soyeux.

Régime : les dangers de la restriction excessive

Pour certaines personnes, le poids est vraiment une obsession à tel point qu’elles sont prêtes à tout pour les perdre. Cette mentalité souvent accentué par le regard des autres et la dictature de la minceur dans la mode peut être dangereuse pour la santé et dans des cas extrêmes, même mortelle. En effet faire un régime est la première option pour perdre les kilos en trop. Si certains régimes ne sont pas trop restrictifs, d’autres le sont pour perdre les kilos au plus vite. Pourtant le choix du régime ne doit pas se faire à la légère car il y a des risques.

Les régimes draconiens ou répétés privent le corps de nombreux éléments nutritifs comme les vitamines et les minéraux. Cela entraine de la fatigue, une perturbation de la concentration, des troubles digestifs, des calculs biliaires, des risques de fractures et des perturbations hormonales. Pour les personnes qui veulent perdre du poids, les nutritionnistes conseillent un régime hypocalorique équilibré mais rien de remplace une alimentation saine et équilibrée au quotidien pour maintenir le poids idéal. Pour la phase de stabilisation, six semaines sont nécessaires. Durant cette phase, le corps apprend à réintégrer certains aliments qui ont été ôtés de l’alimentation durant le régime. Il faut garder une bonne habitude alimentaire même si le régime est terminé pour ne pas reprendre les poids perdus.

Le régime trop restrictif n’est pas seulement dangereux pour la santé, il favorise aussi l’effet yoyo car la personne ne pourra jamais tenir la cadence très longtemps. Pour perdre des kilos, il faut donner au corps tous les apports alimentaires dont il a besoin. Il faut manger de tout mais en quantité modérée. Les aliments qui font plaisir ne sont pas à exclure durant un régime mais seule la quantité doit être contrôlée.

Le kombucha, un élixir de santé

Originaire d’Extrême-Orient, le kombucha est une « Algue de thé » utilisée comme base d’une boisson ancestrale aux miles vertus. Obtenue grâce à une culture de souches de levures et de bactéries lacto-acétiques du thé noir ou vert sucré, cette membrane visqueuse comparable à du champignon sert de base dans la confection d’un élixir riche en millions de bactéries, macromolécules organique et enzymes qui entrent en jeu dans la revitalisation de la flore intestinale, la réactivation du système immunitaire et l’amélioration de l’équilibre du système hormonal. Outre ces qualités, le kombucha est également efficace pour la détoxification cellulaire, la régulation des problèmes de pression artérielle, le traitement de la migraine, des mycoses, des maux de têtes, des rhumatismes, de l’arthrite, des ulcères, des allergies, de la chute de cheveux, des abcès, de la fatigue, du stress, de l’insomnie et de la mauvaise humeur.

Préparation du kombucha

En tant que boisson ancestrale de fabrication artisanale, les recettes de kombucha varient selon les pays et les savoir-faire des artisans. Pour ceux veulent réaliser leurs propres kombucha, il vaut mieux acheter un champignon kombucha dans une boutique spécialisée sur internet ou en demander auprès des connaissances déjà adeptes de la recette car le champignon kombucha est facile à produire. Il vous suffit ensuite d’appliquer les indications de la recette tout en respectant quelques règles de préparation : utiliser de l’eau pure, du sucre et du thé noir ou vert, choisir une casserole réalisée avec un matériau qui ne contient aucun aluminium, un grand récipient en verre, une gaze et une passoire en plastique.

Froid hivernal : les aliments qui tiennent au chaud !

En période de grand froid, nos défenses immunitaires tendent à baisser et les virus du rhume et de la grippe en profitent pour nous attaquer. A part les traitements médicamenteux, il existe des aliments riches en nutriments et oligo-éléments essentiels qui aident notre organisme à lutter contre ces intrus.

Le thé

Riches en antioxydants et polyphénols, les thés sont antibactériens, antiviraux et anti-inflammatoires. Pour les adeptes des spécialités asiatiques, le kombucha est une variété fermentée légèrement pétillante et non sucrée dont les propriétés antibiotiques et détoxifiantes ont été nettement améliorées.

L’ail

Véritable antibiotique naturel, l’allicine de l’ail permet de combattre les infections virales et bactériologiques. Il aide aussi à déboucher le nez et la gorge.

Les épices

A part la libération du sinus obstrué, les épices comme la cannelle, le safran ou le girofle sont riches en antioxydants pour dynamiser le système immunitaire.

Le miel

Le miel est un bon allié dans la lutte contre les maladies respiratoires caractéristiques de l’hiver et ses capacités antibactériennes et antioxydantes agissent directement sur les parois de la gorge pour apporter une sensation immédiate de soulagement.

Champignons

Les bêta-glucanes des champignons détruisent les cellules à l’origine du rhume et aident à améliorer les systèmes immunitaires lésés par les maladies chroniques.

Poissons gras

D’après les résultats d’une recherche, le manque de vitamine D rend sensible aux rhumes et à la grippe. Il est donc conseillé de faire le plein de saumons et autres poissons gras riches en vitamine D.

Bouillon de poulet

De nombreuses ethnies utilisent le bouillon de poulet pour lutter contre le rhume et il est même appelé « pénicilline juive ». D’après une étude scientifique sur le sujet, le bouillon de poulet contient vraiment des propriétés anti-inflammatoires qui diminuent les symptômes d’infection.

Jacynthe René : les bénéfices d’une alimentation vivante

Très épanouie dans sa vie de comédienne, auteure de l’ouvrage Respirer le bonheur, fondatrice d’une école alternative et jeune maman, Jacynthe René nous livre les secrets de son alimentation vivante.

Pour plus d’énergie

Sous régime végétarien depuis 20 ans, Jacynthe René est en quête d’une alimentation plus riche et plus équilibrée. Après avoir pris connaissance de l’existence des courants « vivants » originaires de Californie, elle raconte « Je trouvais cela attrayant, mais pas assez accessible... Jusqu'à ce que je rencontre le fondateur de Crudessence, David [Côté], il y a environ un an et demi (Crudessence: des restos et une école consacrée à l'alimentation vivante). Après avoir mangé un de ses repas cinq services «crus», je sentais de l'énergie jusqu'au bout de mes doigts! ».

Une meilleure cuisine

La cuisine crue permet de laisser libre cours à l’esprit créatif. Avec son lot d’énergies, ce type de préparation permet de mieux se sentir. Sur le point de vue technique, la cuisine crue nécessite surtout l’utilisation d’extracteur de jus qui permet de réaliser des breuvages désaltérants et inattendus : « Chaque jour, je fais des jus à mes fils; le préféré de Charles, 3 ans, c'est pomme, carotte et betterave. On a tous un mélangeur et un robot culinaire; avec ça, on peut en faire beaucoup. Quant aux recettes, le livre de Crudessence, c'est ma bible! ».

Une meilleure forme

A part l’alimentation vivante, Jacynthe René mise sur les étirements et la dance pour être en forme dès le début de la journée. Dans cette même optique, elle est en train d’élaborer un projet d’émission télévisée destinée aux mères.

Enfin, elle confie qu’être en santé c’est « D'abord être en harmonie avec ce qui m'entoure et ceux qui m'entourent. Ce qui est important pour moi, c'est les souvenirs que je laisse à mes enfants. Quant à la vitalité, la santé, c'est un cadeau. Il y a des moyens pour l'atteindre, dont une bonne alimentation et prendre le temps de bouger, ne serait-ce qu'en s'étirant le matin! »

Kombucha : un produit en vogue

Originaire de la Chine impériale, le kombucha est une boisson pétillante au goût légèrement acidulé. Généralement à base de thé sucré, de miel ou de jus de raisin, le bon kombucha résulte d’une culture symbiotique dans un milieu sucré de plusieurs bactéries et de levures. Le thé kombucha est donc préparé avec la fermentation de thé noir ou vert sucré avec cette culture.

A cause de sa haute teneur en enzymes, éléments probiotiques et vitamines, le nombre d’adeptes de kombucha ne cesse d’augmenter et les magasins biologiques disposent même d’une liste des différentes vertus et capacités médicinales de cette boisson. Parmi les plus appréciées figurent l'insomnie, les troubles de la digestion, l'arthrite, la fatigue chronique et la calvitie. Le cancer et la sclérose en plaque font aussi partie d’une liste non exhaustive. A cause de sa haute teneur en probiotique, le kombucha accentue la qualité de la flore intestinale et rétablit l’équilibre de notre système organique.

Initialement non pasteurisé, le kombucha est idéal pour les végétariens car il est riche en vitamines B1, 2, 3, 6, 9 et 12. A part cela, le processus de réalisation de la boisson permet la transformation du sucre en alcool, des bactéries et alcool en acide. C’est cette acidification qui empêche la création de bactéries nocives.

Même si ces données n’ont pas encore été prouvées par la science, de nombreuses recherches sont en cours et quelques médecins le préconisent pour traiter les affections du foie. En attendant les résultats des études scientifiques, il vaut mieux se tenir aux pouvoirs miraculeux des remèdes ancestraux chinois et apprécier ce véritable élixir de longue vie.